Noir : la résistance (2)

Première partie

Seconde partie :

Ayant trouvé refuge dans les montagnes d'Enterra, l'opposition commençait à organiser des attaques visant l'acheminement des ressources et les entrepots de Continoma. Les premières attaques bénéficièrent de l'effet de surprise et de la nature pragmatique de Continoma, mais les brigades SVS de sécurité déployèrent le contrôle de nouveaux avant-postes sur l'île et des équipes d'exterminateurs mutants furent mises en place pour mettre un terme à la guerilla, les poussant à un retranchement et à se cacher.

Le nombre d'opposants diminuait à chaque attaque. La plupart des rebelles n'étaient pas reclônés ou forcés à renoncer à leurs idéaux en étant le sujet de la propagande de Continoma qui présentait les rebelles qui avaient renoncé comme des membres productifs de la société. Cela fit une blessure aux idéaux de la rebellion car beaucoup de rebelles ont cru à ce discours et sont retournés à Sal Vitas. Un noyau dur restait fidèle à son idéal, en dépis de l'affaiblissement de ces attaques terroristes, mais il était clair que tant que Continoma avait le contrôle du processus de clônage, les séparatistes ne pourraient pas remporter la partie.

Cependant, le temps était au changement dans l'équilibre du pouvoir. Alors que Continoma était fort et inébranlable en apparence, il fut incapable de voir les forces qui conspiraient contre lui. Les organisations rebelles avaient contacté des scientifiques éminents au sein du gouvernement en place, beaucoup parmi eux gardaient encore un goût amère suite au changement d'orientation de la recherche dans l'affaire du virus de la nanite, et rejoignaient leur cause. Ils furent bientôt rejoints par les Phoenix scouts, une organisation au sein de Continoma, déçue d'avoir perdu ses privilèges à cause de l'arrogance et de la soif de pouvoir de Continoma.

Au sein même de Continoma, les trois tendances préparaient leur trahison dans le plus grand secret. Les rebelles travaillaient déjà sur une base d'opérations 'underground', éloignée du gouvernement, en utilisant toutes les technologies qu'ils pourraient voler. Leur effort continu faillit réussir, mais il leur manquait toujours le composant le plus important - les centres de clônage - qui garantirait leur indépendance. Mais quand la liberté était à portée de main, le salut apparaissait sous la forme captivante d'un plan qui leur apporterait cette indépendance.

(à suivre...)

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Earthrise ?

6 aiment, 22 pas.
Note moyenne : (28 évaluations | 4 critiques)
4,0 / 10 - Peu intéressant