19/05/2008 Le moteur physique

En développant le moteur d'Earthrise nous avons essayé de pouvoir faire profiter le joueur de la meilleure expérience réaliste possible tout en équilibrant les ressources utilisées par le jeu ainsi que la charge du serveur. Le moteur physique fonctionnera en simultanée sur le client et sur le serveur. Le serveur s'assurera que les résultats physiques du client sont faisables pour empêcher de tricher. Nous utilisons aussi un noyau physique de tierce partie, qui peut prendre l'avantage d'accélération de hardware et de GPU et peut aussi posséder des sous systèmes codés en interne. Les mouvements et le contrôle des joueurs sont gouvernés par le moteur physique – les forces comme la gravité ou le vent (et d'autres encore) affecteront les joueurs, les NPCs, et d'autres objets en jeu. Les véhicules auront une certaine masse et leurs mouvements ainsi que leurs collisions seront gérés par le moteur physique. Les effets visuels, comme les systèmes de particules, les ondes de choc, et les projectiles utiliseront la partie du moteur physique située sur le client. Le sous système audio utilisera le monde physique et des objets réels pour générer des effets sonores appropriés.


Un système de « ragdoll » (poupée) sera utilisé pour les joueurs, les NPCs et les monstres. Cela améliorera les animations pour assurer un bon contact entre les pieds et la surface, pour maintenir l'apparence et la pose du joueur, pour fournir des coups réalistes, ainsi que des mouvements de chute libre réalistes. Le niveau d'effets du moteur physique dont les joueurs pourront profiter dépendra de la configuration des joueurs, permettant à une configuration minimum d'avoir un ensemble essentiel d'effets. Beaucoup d'autres effets comme la destruction d'objets et la flottabilité sont planifiés dans de futurs patchs.

Retour aux questions de la semaine 

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Earthrise ?

6 aiment, 22 pas.
Note moyenne : (28 évaluations | 4 critiques)
4,0 / 10 - Peu intéressant