Earthrise détaille ses (nouvelles) fonctionnalités sandbox

Actuellement en cours de refonte, Earthise détaille ses nouvelles fonctionnalités et mise sur un gameplay largement ouvert, sans contrainte et confié aux joueurs. En attendant une réalisation concrète des concepts.

Earthrise détaille ses (nouvelles) fonctionnalités sandbox

On s'en souvient, en 2011, le studio Masthead lançait Earthrise et le présentait comme un titre « sandbox » largement confié aux mains des joueurs. Las, la réalisation du titre s'avérait décevante (au point de rendre le MMO difficilement jouable) et Earthrise fermait ses portes début 2012... Le MMO était néanmoins repris dans la foulée par le studio allemand SilentFutur afin d'en relancer le développement. La nouvelle mouture d'Earthrise, sous-titrée First Impact, fait pour l'instant l'objet d'un bêta-test très discret (on s'interroge toujours sur la fiabilité technique du titre), mais promet aussi une refonte de certains des concepts originaux du MMO qui se détaillent sur le site officiel.

Outre une nouvelle trame (la Terre a subi un cataclysme, la surface du globe est très largement polluée par une substance qui a longtemps été la principale ressource énergétique de l'humanité avant d'engendrer des mutations et de stériliser des survivants clonés qui doivent rebâtir une civilisation), Earthrise : First Impact fait largement évoluer son gameplay.
En vrac, on note notamment que l'absence de classes formelles et de niveau, au profit d'un système de compétences non restrictif (toutes les compétences sont accessibles à l'ensemble des personnages prêts à les apprendre) et non plafonné (pas de niveau maximum), afin de façonner « sa propre classe et son propre style ». Même approche ouverte en matière de factions. Les deux factions antagonistes de la version initiale disparaissent au profit d'un système de huit factions dynamiques : les actions du joueur font évoluer ses relations avec les grands groupes d'influences du jeu et « les amis d'hier peuvent devenir les ennemis de demain ». À chacun de s'impliquer ou de rester aussi neutre que possible. Dans cette nouvelle version, l'artisanat doit ensuite être valorisé : tous les objets du jeu sont susceptibles d'être fabriqués par les artisans, leur production est de meilleure qualité que celle des PNJs et les objets peuvent être modifiés et améliorés. Mais ils s'usent à l'usage et aucun objet n'est éternel afin notamment d'entretenir le commerce même lorsqu'un personnage dispose d'un équipement de premier ordre.
Sur le front du PvE, Earthrise: First Impact promet des missions dynamiques et lignes de quêtes narratives, des cohortes de monstres, des bosses de zones d'envergure. Mais le principal attrait du titre repose sur le PvP : les affrontements entre joueurs s'organisent dans l'univers ouvert du MMO (un PvP open world, dans un vaste univers persistant de 250 km²) et ne connaissent pas de contraintes formelles (un joueur peut attaquer un allié, les « tirs amis » sont pris en compte) même s'il faudra en subir les conséquences (violer la loi est possible, mais au risque de devenir un criminel et être traqué en tant que tel). Et pour inciter les joueurs à s'affronter, leurs luttes déterminent les conquêtes de bastions et territoires, générant chacun des bonus aux conquérants - mais aussi la convoitise de leurs adversaires.

On (re)découvre un gameplay riche et plutôt attractif, donc, mais qui pour l'instant s'avère encore très peu concret puisque la plupart de ces fonctionnalités est encore « en cours de développement ». Pour autant, pour suivre le processus de développement au plus près, le studio SilentFutur vient tout juste de lancer le blog officiel d'Earthrise : First Impact où suivre notamment les différentes mises à jour du projet. En attendant de tester sur pièce.

Réactions (11)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Earthrise ?

6 aiment, 22 pas.
Note moyenne : (28 évaluations | 4 critiques)
4,0 / 10 - Peu intéressant